Salut, nous allons voir au début de cet article les raisons pour lesquelles faire une cure de magnésium.

Nous allons voir aussi quand il faut faire une cure de magnésium.

Et comment faire une cure de magnésium.

Pourquoi faire une cure en magnésium

La cure en magnésium (Mg) n’est pas un régime alimentaire mais une cure nutritionnelle pour apporter du magnésium à l’organisme.

Oligo-élément essentiel au bon fonctionnement de l’organisme, le magnésium participe à plusieurs centaines de réactions métaboliques.

Ce minéral joue notamment un rôle dans :

  • la production d’énergie ;
  • la synthèse de protéines ;
  • la transmission nerveuse ;
  • la relaxation musculaire ;
  • la régulation du rythme cardiaque ;
  • la santé osseuse ;
  • les défenses de l’organisme.

Un apport en magnésium est d’autant plus indispensable qu’il ne peut pas être synthétisé au sein de l’organisme.

Chez l’adulte, l’apport nutritionnel conseillé (ANC) pour le magnésium est fixé à 6 mg/kg /jour, ce qui équivaut à 360 mg/jour pour une personne de 60 kg et 420 mg/jour pour une personne de 70 kg.

En 1997, l’étude SU.VI.MAX a montré que plus de 70% de la population française présenterait des apports inférieurs aux recommandations.

Ce manque de magnésium peut être provoqué par certaines maladies mais serait essentiellement dû aux modes de vies actuels.

Ce déficit peut s’expliquer par une alimentation pauvre en magnésium mais également par d’autres facteurs tels que le stress.

En effet, le magnésium est connu pour être le minéral anti-stress par excellence.

Grâce à différents mécanismes d’action, il intervient pour apaiser l’organisme et soulager les symptômes du stress.

Quand faire une cure en magnésium ?

Une cure en magnésium est préconisée pour :

  • pallier un déficit en magnésium ;
  • traiter une carence en magnésium.

Pour déceler un manque de magnésium, le taux sanguin peut être mesuré.

Cependant, cette analyse de sang ne donne pas un bilan complet du magnésium au sein de l’organisme car ce minéral est majoritairement présent dans les cellules.

Pour affiner ce résultat, il est possible de mesurer le taux d’autres minéraux, comme le calcium, le potassium et le sodium, avec lesquels le magnésium agit.

Pour identifier un manque ou une carence en magnésium, des signes caractéristiques peuvent alerter.

Les premiers symptômes d’une déficience en magnésium sont généralement :

  • une nervosité ;
  • une irritabilité ;
  • une sensation de fatigue ;
  • une faiblesse musculaire ;
  • une perte d’appétit ;
  • des nausées ;
  • des vomissements.

Si le déficit s’aggrave, une carence en magnésium peut se manifester par :

  • des engourdissements ;
  • des crampes musculaires ;
  • une arythmie cardiaque.

Comment faire une cure en magnésium ?

Les grands principes de la cure en magnésium

Une cure en magnésium peut reposer sur :

  • une alimentation riche en magnésium, en privilégiant certains aliments ;
  • une supplémentation en magnésium, à l’aide de différentes formes de magnésium conditionnées en gélules.

Les aliments à privilégier pour une cure en magnésium

Pour un apport optimal en magnésium, il convient de préférer une cuisine faite maison à base de produits frais.

Il est également conseillé de privilégier des céréales complètes.

En effet, la transformation des aliments a tendance à diminuer considérablement la teneur en magnésium des produits.

Pour faire le bon choix, il est recommandé de consulter le tableau de composition nutritionnelle avant l’achat d’un produit.

Les principales sources alimentaires en magnésium sont notamment :

  • les algues séchées ou déshydratées comme la laitue de mer (2780 mg / 100g), le haricot de mer (1620mg / 100g) ou encore le wakamé (1110mg / 100g) ;
  • les céréales complètes comme le son de riz (781 mg / 100g), le son de blé (546 mg / 100g), ou encore le pain complet (56 mg / 100g) ;
  • les fruits à coques et graines oléagineuses comme le lin (372 mg / 100g), la noix du Brésil (367 mg / 100g), ou encore le sésame (324 mg / 100g) ;
  • les légumineuses comme les haricots blancs (60 mg / 100g après cuisson), ou encore les lentilles (35 mg / 100g après cuisson) ;
  • certains fruits et légumes frais comme les épinards (53 mg / 100g après cuisson), ou encore les artichauts (44 mg / 100g après cuisson) ;
  • certaines épices et certains aromates séchés comme le basilic (711 mg / 100g), ou encore le cumin (366 mg / 100g) ;
  • le cacao, notamment lorsqu’il est proposé en le chocolat noir à 70% de cacao minimum (178 mg / 100g),
  • les coquillages et certains poissons comme les bulots (144 mg / 100g après cuisson), ou les huîtres (98 mg / 100g) ;
  • les eaux minérales.

Note : Les valeurs données ci-dessus sont issues de la table Ciqual (ANSES).

Les aliments à éviter pendant une cure en magnésium

Lors d’une cure en magnésium, il est recommandé de limiter la consommation de café, de thé et d’alcool.

Ces produits altèrent l’absorption du magnésium au niveau du tube digestif.

Les différentes formes de magnésium en supplémentation

Pour pallier un déficit ou une carence en magnésium, des compléments alimentaires et des médicaments ont été élaborés.

Ces derniers sont formulés à partir de différents sels de magnésium :

  • les sels inorganiques de magnésium tels que l’oxyde, l’hydroxyde et le chlorure de magnésium, que l’on retrouve notamment dans les compléments alimentaires à base de magnésium marin ;
  • les sels organiques comme le gluconate, le lactate, l’aspartate et le citrate de magnésium ;
  • les complexes de sels organiques tels que le bisglycinate de magnésium.

Pour voir l’article complet, il vous suffit de vous rendre sur passportsanté.

Je doit dire qu’il on du contenus de qualité qui mérite toutes votre attention.

Conclusion

Principaux symptômes d’un déficit en Magnésium :

  • Fatigabilité nerveuse et physique
  • Anxiété, hyperémotivité, irritabilité, insomnie
  • Sensations d’oppression thoracique ou de « boule dans la gorge »
  • Fourmillements, tremblements
  • Crampes, contractures, « impatience » dans les jambes
  • Convulsion, spasmophilie, crises de tétanie
  • Tressautement des paupières
  • Maux de tête, cervicalgies, lombalgies
  • Extrasystole
  • Palpitation
  • Signe de Chvostek (contraction de la joue et de la lèvre supérieure suite à une percussion)
  • Constipation
  • Hyperactivité, crise de tétanie voire de spasmophilie

Voir l’article complet sur santé-et-nutrition.com

Les principaux remèdes naturels pour une cure de magnésium

Il existe énormément de produits pour faire une cure de magnésium.

Aliments riches en magnésium Teneur en magnésium
100g cacao en poudre 420mg
100g de Germe de blé 400mg
100g de Chocolat noir 290mg
100g d’Amandes grillées 255mg
100g de Farine de soja 250mg
100g de Haricots secs 160mg
100g de Noisette 140mg
100g de Flétan cuit au four 107mg
25ml d’épinards bouillis 83mg

Les légumineuses, les noix et noisettes, le germe de blé, les légumes à feuilles vertes foncées et la levure de bière sont de bonnes sources de magnésium.

Voir l’article complet sur Nutreatif, vous y trouverez de précieux conseils.

Je recommande de prendre des produits naturels, voir des aliments bios riches en magnésium pour remédier facilement à votre problème.

Combien de magnésium par jours vous faut-il ?

L’apport conseillé en magnésium est de 6 mg par kilo de poids et par jour, soit en moyenne 360 mg pour les femmes et 420 mg pour les hommes.

Les adolescents, les femmes enceintes ou qui allaitent, doivent majorer ce chiffre de 25 à 40 mg.

Magnésium : médicament ou complément alimentaire ?

Il existe de nombreuses spécialités à base de magnésium, essentiellement sous forme de comprimés ou d’ampoules.

Vendues sous le statut de médicament, ou de complément alimentaire.

La différence réside surtout dans le remboursement par la Sécurité Sociale : certains des médicaments sont encore pris en charge à hauteur de 35 %, à condition bien-sûr d’être prescrits par un médecin.

Le dosage en magnésium de tous ces produits allant de 50 à 300 mg, la posologie varie.

Quand on a de fortes chances d’être déficient en magnésium, et qu’on le ressent, on peut se baser sur une supplémentation de 5 mg par kilo de poids et par jour (300 mg si on pèse 60 kg)3.

Il est souhaitable de ne pas consommer plus de 350 mg de magnésium par jour, en supplément de l’apport conseillé (par exemple, pas plus de 710 mg si on pèse 60 kg)4.

L’idéal est de choisir un produit comportant simultanément de la vitamine B6, qui améliore l’assimilation et les actions du magnésium : l’apport quotidien conseillé est de 1,5 mg pour les femmes, 1,8 mg pour les hommes (il ne faut pas dépasser 6,5 à 6,8 mg par jour alimentation et complément conjugués)4.

La vitamine B3

Attention: Je recommande FORTEMENT d’avoir un ratio B3/B6 de maximum 1/5, au delà, vous risquez aussi des lésions dues au stress !

Selon les compléments alimentaires ou les médicaments, le magnésium peut avoir de multiples formes chimiques.

Bien qu’on observe des différences d’un individu à l’autre, il semble qu’il soit mieux assimilé lorsqu’il est sous forme de sel organique : gluconate, citrate, pidolate, lactate, glycérophosphate, que sous forme d’oxyde ou de chlorure5,6.

Chez les personnes les plus sensibles, la supplémentation en magnésium peut accélérer le transit, voire provoquer de la diarrhée.

Dans ce cas, il est conseillé de tester une autre forme de magnésium, et de réduire la dose.

L’article au complet se trouve sur doctissimo.fr, ils ont énormément de contenu intéressant sur le sujet

Une cure de magnésium avec l’aide de médicaments est possible, mais elle reste pour moi un moyen qui ne conclura pas votre problème au long terme.

Il serait judicieux d’incorporer dans votre régime alimentaire certains des aliments proposés ci-dessus.