D’après une étude du cabinet Stimulus, 24 % des salariés français se disent avoir un « stress professionnel » et souffrir d’hyper-stress.

C’est-à-dire à un niveau dangereux pour leur santé.

Le stress professionnel touche une part importante d’actifs français.

  • Près d’un quart d’entre eux (24 %) sont même dans un « état d’hyper stress », considéré comme un niveau « trop élevé et donc à risque pour leur santé ».
  • C’est le résultat d’une étude réalisée par le cabinet Stimulus et relayée par France-info. Pour obtenir ce chiffre inquiétant, ce cabinet spécialisé dans la santé psychologique au travail a interrogé plus de 32 000 salariés travaillant dans 39 entreprises.
  • Cet « état d’hyper-stress » touche davantage les femmes (28 %) que les hommes (20 %).
  • La différence reste moins notable entre les cadres (24 %) et les non-cadres (23 %).
  • À l’inverse, des variations importantes apparaissent selon le secteur d’activité.
  • Par exemple, dans le secteur de la santé humaine et des actions sociales.
  • 42 % des actifs se disent en « état d’hyper stress », 31 % dans celui des arts et spectacles, et 29 % dans celui des services. Alors que dans le secteur du transport, 20 % des salariés sont concernés.
  • (source le point)

Pourquoi accordons-nous autant d’importance au phénomène du stress au travail ?

  • Il faut souligner que la majorité des adultes passent davantage de temps à leur emploi qu’à tout autre endroit (Commission de la santé mentale du Canada, 2016)
  • Précisons que 6 travailleurs très stressés sur 10 ont mentionné le travail comme leur principale source de stress (Crompton, 2011)
  • Aux États-Unis, 31% des travailleurs mentionnent avoir un stress professionnel au cours de leur journée de travail (American Psychological Association, 2014)
  • 60 % des américains rapportent le travail comme une source de stress importante (American Psychological Association, 2015)
  • En Europe, c’est un quart des travailleurs qui indiquent ressentir un stress associé au travail pendant la majorité ou la totalité de leur journée de travail (Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail, 2014)
  • Source université de Laval

Identifié le stress

Parmi les symptômes physiques du stress, on trouve :

  • la fatigue (51 %)
  • les maux de tête (44 %)
  • les maux d’estomac (34 %)
  • la tension musculaire (30 %)
  • la fatigue (51 %)
  • le changement d’appétit (23 %)
  • le grincement de dents (17 %)
  • le changement de libido (15 %)
  • les étourdissements (13 %)

Parmi les effets psychologiques du stress, on trouve :

  • l’irritabilité ou la colère (50 %)
  • la nervosité (45 %)
  • le manque d’énergie (45 %)
  • l’envie de pleurer (35 %)

Près de la moitié des Américains (48 %) affirme que le stress les réveille la nuit.

Le stress professionnel coûte plus de 300 milliards de dollars chaque année en soins de santé, jours manqués et gestion du stress. Source stress ue.com 

Si vous voulez en savoir beaucoup plus dans le domaine du stress, ces liens vous seront utiles