Zen et relaxation

Qu’est-ce que la physiothérapie ?

Featured Image

La physiothérapie est une profession de santé à base scientifique qui favorise le rétablissement en cas de maladie, de blessure ou d’invalidité. Elle vise à redonner à la personne son plein potentiel de mouvement et de capacité fonctionnelle. La physiothérapie est une profession indépendante où les praticiens prennent leurs propres décisions de traitement et jugements cliniques. Ils réévaluent constamment les résultats de leurs traitements et adaptent leur approche.

La physiothérapie est parfois abrégée en “PT” ou “Physio”. Les physiothérapeutes peuvent travailler seuls ou avec d’autres collègues dans une clinique ou un hôpital. Ils peuvent également travailler en équipe avec des médecins, des infirmières, des psychologues, des ergothérapeutes et d’autres personnes.

Que traitent les physiothérapeutes ?

Les physiothérapeutes évaluent, traitent et gèrent un large éventail de problèmes physiques. Ceux-ci sont liés aux systèmes respiratoire, cardiovasculaire, neuromusculaire et musculo-squelettique du corps.

Affections musculo-squelettiques

Les physiothérapeutes de l’appareil locomoteur traitent les problèmes liés aux muscles, aux os, aux nerfs, au cartilage, aux tendons, aux ligaments et aux articulations. Plus précisément, ils peuvent apporter leur aide :

  • Problèmes de la colonne vertébrale – Douleurs dorsales, douleurs dorsales chroniques. hernie discale, hernie discale et discopathie dégénérative, sténose vertébrale. Sciatique. Douleurs au cou, blessures au cou et coup du lapin. Ostéoporose.
  • Blessures des tissus mous – Blessures sportives. Traumatismes répétés. Douleurs au genou et blessures au genou, déchirure du ménisque, blessure aux ischio-jambiers, déchirure du LCA, tendinite rotulienne. Douleurs à l’aine, aux épaules, à la coiffe des rotateurs, bursites, tendinites. Douleurs du poignet et du canal carpien. Entorse de la cheville, douleur au pied, fasciite plantaire, tibia.
  • Problèmes rhumatologiques – Arthrite. Arthrose (OA), polyarthrite rhumatoïde (RA), spondylarthrite ankylosante (AS), goutte, arthrite psoriasique. Fibromyalgie. Douleurs articulaires.
  • Réadaptation – Discectomie, laminectomie, fusion lombaire. Opérations de l’épaule. Arthroplastie du genou et de la hanche.
  • Grossesse – Douleurs aux jambes et sciatique, douleurs aux articulations sacro-iliaques, douleurs à la symphyse pubienne, douleurs au bas du dos.

La physiothérapie comprend le mouvement et l’exercice, la thérapie manuelle, l’hydrothérapie et d’autres approches.

Mouvements et exercices

Les physiothérapeutes évaluent la capacité d’un patient à faire de l’activité physique. Ils examinent l’amplitude de mouvement des articulations, la force, la sensibilité, la coordination, l’équilibre et l’exécution de tâches.

Les exercices physiques augmentent l’amplitude de mouvement, renforcent les muscles et améliorent l’équilibre et la coordination. L’activité physique et l’exercice sont efficaces pour prévenir et gérer de nombreuses maladies chroniques

Thérapie manuelle

La thérapie manuelle peut être importante pour la réadaptation. Nos articulations effectuent de petits mouvements de glissement et de translation lorsque nous nous déplaçons dans une certaine amplitude de mouvement. Nous ne pouvons pas faire ces mouvements seuls, ils se produisent simplement avec le mouvement principal. Après une blessure, ces petits mouvements internes des articulations peuvent devenir limités et limiter notre capacité à bouger nos articulations.

Un physiothérapeute peut appliquer des mouvements passifs contrôlés pour détendre les articulations et les tissus blessés. Les mouvements passifs sont des mouvements effectués par quelqu’un d’autre et non par nous-mêmes. Les petits mouvements répétitifs appliqués aux articulations sont appelés techniques de mobilisation. Ceux-ci sont toujours sous le contrôle du patient car ils peuvent tendre et arrêter le mouvement.

Les mouvements rapides, plus forts et uniques sont appelés manipulation. La manipulation est hors du contrôle du patient car l’articulation est poussée au-delà de ses limites pour la relâcher. Les physiothérapeutes font des manipulations, mais elles sont plus fréquentes dans les traitements des ostéopathes et des chiropracteurs.

Le guidage manuel, l’assistance ou la résistance à une articulation en mouvement est également une partie importante du traitement du physiothérapeute. Les techniques de tissus mous peuvent être utilisées pour assouplir les cicatrices, les articulations gonflées et les gonflements épaissis après une blessure.

Des études ont montré que le massage soulage la douleur et réduit les gonflements, mais il est aujourd’hui plus couramment pratiqué par les massothérapeutes.

Hydrothérapie

L’hydrothérapie est utilisée pour traiter les troubles rhumatologiques, orthopédiques et neurologiques. Elle est pratiquée dans une piscine chaude peu profonde dont la température est proche de celle du corps. Sous la direction d’un physiothérapeute, le patient effectue des exercices dans l’eau. La résistance et l’assistance de l’eau sans gravité permettent aux articulations et aux muscles de bouger avec un minimum de stress. Cela peut améliorer la respiration et la circulation sanguine, soulager la douleur, améliorer la portée des articulations, renforcer les muscles et promouvoir un sentiment de bien-être général.

L’hydrothérapie est particulièrement utile pour les patients souffrant d’arthrite comme la PR. Des douleurs et une faiblesse sévère peuvent être présentes, ce qui rend difficile l’exercice en l’air sans sur-solliciter les articulations. Elle permet d’effectuer différentes approches d’exercices qui ne peuvent pas être faits hors de l’eau.

Autres approches

Les physiothérapeutes ont recours à l’acupuncture, qui consiste à insérer de fines aiguilles dans la peau à des endroits précis du corps. L’acupuncture s’est avérée efficace pour traiter l’inflammation et la douleur. Les ultrasons, la traction et les compresses chaudes et froides peuvent également être utilisés dans le cadre de votre traitement.

À quoi sert la physiothérapie ?

La physiothérapie peut vous aider à tout moment de votre vie et de différentes manières, en fonction de vos besoins et de votre situation. La physiothérapie peut être utile pour gérer un problème médical à long terme comme l’arthrite ou une blessure. Le traitement peut réduire la douleur, augmenter la mobilité et vous permettre de reprendre vos activités normales. Vous pouvez également vous rétablir plus rapidement d’une maladie et éviter les admissions à l’hôpital grâce à la physiothérapie.

Un physiothérapeute peut vous montrer comment soulever des objets en toute sécurité et comment maintenir une bonne posture dans différentes situations. Cela peut réduire votre risque de vous blesser ou de développer des problèmes musculo-squelettiques. Il peut vous conseiller sur la manière de rester en forme et en bonne santé en vieillissant, en modifiant votre mode de vie, par exemple en faisant régulièrement de l’exercice et en mangeant sainement. Si vous avez des difficultés à monter les escaliers ou à vous mettre au lit, à prendre un bain ou à vous déplacer en voiture, un physiothérapeute peut vous apprendre à contourner ces problèmes.

L’objectif principal du traitement d’un kinésithérapeute est toujours de vous aider à rester aussi indépendant et actif que possible.